Aménagement logement personne handicapée

Passé un certain âge ou lorsqu’une personne se trouve privée de sa mobilité, il faut souvent faire appel à une aide à domicile pour effectuer des actes quotidiens courants.

Il existe des moyens pour l’aménagement du logement d’une personne handicapée. Voici quelques exemples de solutions destinées à faciliter le maintien à domicile, notamment en ce qui concerne l’accès aux éléments de salle de bains.

Une baignoire à porte permet de faciliter l’entrée de la personne dans l’espace prévu à cet effet. L’utilisateur accède facilement à un siège qui peut être manœuvré dans le sens de la hauteur.

Vous pouvez également améliorer l’aménagement du logement d’une personne handicapée avec un lavabo télescopique.

Le lavabo télescopique s’adapte à la hauteur du fauteuil roulant de la personne âgée et handicapée afin d’en faciliter l’accès.

Financement aménagement logement personne handicapée

En dehors du crédit d’impôt (25% du montant TTC) accordé pour les travaux d’aménagement logement personne handicapée, vous pouvez également bénéficier de 3 aides supplémentaires :

1) Prestation de compensation du handicap (jusqu’à 10 000 € par période de 10 ans)

La PCH est octroyée sans condition de ressource par la Maison Départementale Des Personnes Handicapées (MDPH). La personne doit avoir moins de 75 ans, être reconnue handicapée avant l’âge de 60 ans, avoir une difficulté absolue pour l’exercice d’une activité et une difficulté grave pour 2 autres.

2) Aide de l’ANAH (55 à 70% du montant total HT des travaux plafonné à 5600 € tous les 5 ans)

Cette subvention est gérée par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH). Elle est soumise à des conditions de ressources particulières. L’aménagement logement personne handicapée doit intervenir sur un local privé de plus de 15 ans constituant la résidence principale.

Le résident doit s’engager à rester dans le logement adapté pour une période minimale de 6 ans.

3) Allocation Personnalisée d’Autonomie

L’APA est une aide mensuelle attribuée par le Conseil Général pour l’aménagement logement personne handicapée. Il faut être âgé de 60 ans ou plus, résider en France et faire partie du groupe 1 à 4 de la grille AGGIR (outil permettant l'évaluation du degré de perte d’autonomie).

Renseignez-vous auprès du Conseil Général de votre région.

Contactez Sud Autonomie pour en savoir plus sur les solutions d’aménagement de logement de la personne handicapée (rampes télescopiques, rails plafond…).

Demande de devis

habitat amenagement toilette
habitat baignoire accessible
habitat baignoire avec porte
habitat boitier mobile
habitat fauteuil mobile
habitat fauteuil toilette mural
habitat salle de bain